L’abbaye des Moulineaux

Au XIIème siècle, l’ordre de Grandmont fonde le prieuré de Notre-Dame-des-Moulineaux avec le soutien de Louis VII et de Simon, comte d’Évreux. Il tire son nom des nombreux moulins qui se trouvaient alors dans le voisinage.
Le prieuré connut un sort contrasté, puisque, après de beaux jours sous les règnes des rois Philippe Auguste, Louis VIII et Saint Louis, il devient dépendant de l’abbaye de Notre-Dame de Louye puis est sécularisé et devient en 1576 la propriété de la famille d’Angennes, qui y construit un château.
Dès 1643, le site tombe en ruines. Il est progressivement abandonné, puis morcelé pendant la Révolution. Le domaine, de plusieurs dizaines d’hectares, sert aujourd’hui de réserve de chasse et ne semble pas autrement intéresser sa propriétaire. On peut encore distingué le chœur de l’église et des restes du mur d’enceinte.
7404
7413
7419
7424
7425
7431
7452
7459
7464
7473
7492