Le pont sur l’A115

 

Niché au-dessus de l’A115, entre les sorties Saint-Leu-la-Forêt et Le Plessis-Bouchard, un pont routier s’élève. Sauf que cet ouvrage ne mène… nulle part. Coincé au milieu des espaces verts, il n’a jamais vu passer la moindre voiture. Construit dans les années 1970, ce pont a dû coûter 7 M€. Mais à quoi sert ce pont deux fois deux voies? A rien. A défaut d’y voir circuler des voitures, les joggeurs l’utilisent dans leur parcours de footing.

La raison ? en 2009, un projet d’échangeur est né. Il devait permettre de relier l’A115 à la ZAC du Plessis-Bouchard qui n’a pas encore vu le jour. Mais, les habitants de Saint-Leu n’en veulent pas. Ils se mobilisent car ils craignent les nuisances que cet échangeur peut causer d’un point de vue environnemental. « Nous avions voté contre ce chantier, insiste Sébastien Meurant, maire (UMP) de Saint-Leu. Le dossier de cet échangeur est enterré et il n’est pas question que la ville intervienne. » Jean-Pierre Enjalbert, maire de Saint-Prix est plus mesuré. « Si c’est pour faire du logement près de cet échangeur alors je suis contre, mais si c’est pour créer de l’emploi, là, c’est intéressant », insiste-t-il.

Les lieux sont donc entretenus a minima. « Des inspections détaillées sont faites tous les 6 ans, ça coûte 1500 €, précise le Département. Et chaque année, les agents du centre d’exploitation inspectent l’ouvrage. »

 

DSCN0111bis

DSCN0117bis

DSCN0118bis

DSCN0119bis

DSCN0121bis

DSCN0128bis

DSCN0138bis

DSCN0140bis