Piscine aux oiseaux

La peinture blanche est écaillée, le rouge des balustrades un peu passé, le bleu des rebords de la piscine a viré au pastel. Une étendue d’herbe bien verte remplace la plage de sable d’antan. Mais les infrastructures tiennent toujours debout. Le grand toboggan se dresse fièrement au bord de l’Oise. Le long bâtiment abritant deux étages de cabines de bain est intact. La piscine, longue de 80 mètres, séparée de la rivière par un petit muret, est toujours en eau.

La municipalité fit aménager, au début des années 1930, un complexe nautique exceptionnel pour l’époque. L’eau de l’Oise, filtrée, alimentait la piscine dans laquelle un mécanisme à battant actionnait des vagues artificielles. En haut du toboggan, on s’installait à deux dans un baquet monté sur des roulettes qui dévalait la pente avant de gagner la rivière dans les éclaboussures et les éclats de rire.

La plage connaît une baisse de fréquentation après la guerre mais continue à fonctionner jusqu’à la fin des années 1990. Le site, aujourd’hui en friche, a été racheté en 2005 par la municipalité, qui souhaite y installer des salles de séminaires, un restaurant, un bassin en inox pour la piscine, un mini-golf et une péniche avec chambres d’hôtes. Ce projet est suspendu à l’accord de Voies navigables de France, propriétaire d’une partie de la piscine.

 

01

04

02

03

05

06

07